Risques professionnels

Le Dr Matthieu Carton travaille au sein de l’équipe Constances et ses travaux de recherche portent principalement sur les déterminants professionnels de la santé. Il nous répond sur les liens entre expositions professionnelles et santé, et l’apport de Constances sur cette problématique.

Que sont les risques professionnels ?



Vidéo : Que sont les risques professionnels ? © Cohorte Constances.

Les risques professionnels, c'est un ensemble extrêmement vaste d'expositions au bruit, aux poussières, aux agents cancérogènes, à des produits chimiques, à du stress au travail ou à des contraintes organisationnelles.

Au total, de très nombreux facteurs peuvent influencer la santé. Les effets sur la santé sont aussi extrêmement divers, du cancer, aux problèmes de santé mentale ou aux troubles musculo-squelettiques.

Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) décrit environ 100 produits qui sont des cancérogènes avérés pour l'homme. Parmi cette centaine de cancérogènes, le tiers est d'origine professionnelle. On sait aussi qu'en France, environ 20 000 décès par an sont imputables directement à des expositions professionnelles. Pour les cancers, 10 à 15% des cas qui surviennent chaque année en France chez l'homme sont liés à des expositions professionnelles.

Aujourd'hui, on connaît un certain de nombre de choses sur les risques professionnels, sur les cancérogènes utilisés, mais il y a tout un tas de nouvelles molécules pour lesquelles on n'a aucune évaluation de toxicité potentielle. Le fait de pouvoir prendre en compte la carrière professionnelle complète, c'est extrêmement important car cela rend compte de l'ensemble des expositions qui ont eu lieu au cours de la carrière. On a une assez bonne idée, à travers une enquête qui s'appelle SUMER, de l'exposition à une grande quantité de cancérogènes et de nuisances professionnelles, mais c'est à un instant donné : « est-ce que dans la semaine de travail précédente, vous avez été exposé à telle ou telle nuisances ? ». Donc cela donne ce qu'on appelle une « prévalence instantanée », qui manque un tout petit peu d'intérêt. Parce qu'on ne se rend pas compte de ce qu'a pu être la prévalence tout au cours de la vie, ce qu'on appelle la « prévalence vie entière ».

Beaucoup reste encore à faire pour étudier de nouvelles molécules pour lesquelles les connaissances sont insuffisantes. Le fait de pouvoir prendre en compte la carrière professionnelle complète permet de rendre compte de l'ensemble des expositions qui ont eu lieu au cours de la carrière, ce qui est crucial du fait du très long temps de latence entre l’exposition et la survenue de la maladie, qui se compte en décennies.


Quels sont les apports de Constances ?



Vidéo : Qu'est-ce qu'apporte Constances ? © Cohorte Constances.

Un des principaux avantages de Constances, est d’être une cohorte en population générale. Contrairement aux habituelles cohortes réalisées au sein d’une entreprise, Constances réunit des personnes travaillant dans des métiers et des entreprises très diversifiées (ou ne travaillant pas) ce qui permet de prendre en compte des sitations professionnelles diversifiées.

Un autre avantage de Constances est qu'elle permet de recueillir des données d'exposition à un grand nombre de nuisances différentes et de les prendre en compte de manière simultanée afin de pouvoir étudier l’effet d’expositions multiples (par exemple: l'amiante a-t-il le même effet s’il est associé à une exposition à la silice ?)