Newsletter Constances

Retrouvez ici les anciens numéros de la newsletter Constances.
Pour vous abonner (3 newsletters par an), précisez-nous votre adresse email.
Pour le journal Constances, cliquez sur ce lien

Lettre d'information n° 24 - Mars 2021
QUELLES ACTUALITÉS EN 2021 ?

Comme 2020, l’année 2021 s’annonce très particulière pour la Cohorte Constances. Grace à la participation et la réactivité exceptionnelles des volontaires répondant sur Internet, de nombreux projets sur l’épidémie de COVID-19 ont pu se développer. Nous allons poursuivre ces projets tout en continuant le recueil de données pour les recherches sur d’autres thématiques.

Dans le cadre du projet SAPRIS, 2021 sera marquée par l'envoi d'un 5e questionnaire et une 2e vague de kits sérologiques afin de suivre l’immunité des volontaires. Ces kits s’adressent à 7 000 volontaires : aux participants testés positifs mais aussi à des participants testés négatifs qui seront tirés au sort. Afin de mieux comprendre comment le virus SARS-CoV-2 s'est propagé, il sera aussi proposé aux personnes vivant au sein du foyer d’un sous-groupe de ces volontaires de réaliser un auto-prélèvement sanguin. 

Constances — mais aussi les cohortes E3N/E4N et Nutrinet-Santé — s’intéressent également à mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques de la « COVID longue ». Parmi les volontaires ayant eu un diagnostic de COVID-19 porté par un médecin, 35 % présentent toujours au moins un symptôme à 85 jours de l’épisode initial. Cette étude sous la responsabilité conjointe du Pr Fabrice Carrat et des responsables des cohortes a reçu le label de « priorité nationale de recherche ».

Au vu du décalage dans le temps de l’envoi du questionnaire de suivi 2020 — qui n’a pu être adressé qu’en 2021 à de nombreux volontaires, nous avons décidé de ne pas envoyer de questionnaire de suivi en 2021. Néanmoins nous continuons le recueil des historiques résidentiels ainsi que le recueil de données pour des projets extérieurs comme par exemple un questionnaire sur les tousseurs chroniques. Les contraintes sanitaires nous conduisent bien entendu à ne pas organiser de journée scientifique en mai 2021.

Bien à vous, 
Marie Zins, responsable de la cohorte Constances

LISTE DES PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES (MARS 2021)

Publications récentes en lien avec la COVID-19 :

Monitoring the proportion infected by SARS-CoV-2 from age-stratified hospitalisation and serological data. Hozé et al., The Lancet Public Health (accepté)

Incidence and risk factors of COVID-19-like symptoms in the French general population during the lockdown period: a multi-cohort study, Carrat et al., BMC Infectious Diseases (10 Fev 2021)

Evidence of early circulation of SARS-CoV-2 in France: findings from the population-based “CONSTANCES” cohort, Carrat et al., Eur J Epidemiol (6 Fev 2021)

Do not neglect SARS-CoV-2 hospitalization and fatality risks in the middle-aged adult population, Lapidus et al., Infect Dis Now (18 Jan 2021)

Loneliness, anxiety, and precautionary behaviours in response to COVID-19 pandemic: a longitudinal analysis of 200,000 Western and Northern Europeans, Varga et al., The Lancet Regional Health Europe (2 Jan 2021)

SARS-COV-2 CIRCULAIT EN FRANCE DEPUIS NOVEMBRE 2019
À partir de l’analyse rétrospective d’échantillons de sérum de plus de 9 000 volontaires stockés dans la biobanque de Constances, les chercheurs du projet SEROCO ont identifié des anticorps anti-SARS-CoV-2 chez 13 participants ayant donné leur sang entre novembre 2019 et janvier 2020. Ces résultats suggèrent une circulation précoce du virus responsable de la COVID-19 en Europe. Ils confirment l’intérêt du suivi de grandes cohortes en population générale pour répondre à des questions de recherche telles que celles survenant lors d’une crise sanitaire d’une telle ampleur. En savoir plus.
SOLITUDE DURANT LE 1ER CONFINEMENT

Les adultes de moins de 30 ans et les personnes ayant des antécédents de troubles mentaux ont connu les niveaux les plus élevés de solitude durant le 1er confinement. Ces résultats basés sur Constances ont été retrouvés dans 3 autres pays européens : Danemark, Pays-Bas, Royaume-Uni. Ils confirment la nécessité de la mise de place de mesures de santé publique adaptées vers les jeunes adultes pour contrecarrer les effets collatéraux négatifs de la pandémie de COVID-19. En savoir plus.

« COVID LONGS » : PREMIERS RÉSULTATS TRÈS BIENTÔT

A paraître prochainement en pré-print, les résultats d’une étude comparative menée dans Constances avec pour objectifs :

  • évaluer le risque de symptômes persistants en comparant les volontaires qui ont été infectés par SRAS-CoV-2 à ceux qui n'ont pas été infectés,
  • décrire le type de symptômes persistants dans le sous-échantillon de volontaires ayant été infectés par SRAS-CoV-2.
Suivez Constances sur Twitter pour être informé·e de cette publication.
CONDUITES ADDICTIVES DE LA POPULATION ACTIVE FRANÇAISE
Quelles sont les conduites addictives (tabac, alcool, cannabis et médicaments psychotropes) des salariés en entreprise et des agents de la fonction publique ? Un rapport de la MIDELCA (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) reposant sur Constances apporte des chiffres. 
LISTE DES PROJETS EN COURS EN LIGNE ET EN PDF
LA FONDATION JEAN DAUSSET-CEPH, PARTENAIRE DE CONSTANCES SUR LA COVID-19
En 2020, la Fondation Jean Dausset a reçu près de 40 000 échantillons sanguins de volontaires de Constances dans le cadre du projet SAPRIS-SÉRO sur la COVID-19. Une nouvelle vague d’envoi de kits d’auto-prélèvement est prévue en juin 2021. Comment la Fondation se prépare-t-elle ? Réponses de son directeur scientifique, Jean-François Deleuze, et de la responsable de sa biobanque, Hélène Blanché-Koch. En savoir plus.
QUI SE CACHE DERRIÈRE LE NUMÉRO VERT DE CONSTANCES ?
Un changement d’adresse à déclarer ? Un problème avec le kit sérologique ? Une question sur le questionnaire ? Une solution : le « numéro vert » de Constances ! Mais qui se cache derrière ?  
WEB-CONFÉRENCE DE L'ASSOCIATION CONSTANCES
L'Association Constances, collectif de volontaires de la cohorte, organise le samedi 27 mars une web-conférence avec comme intervenants :
  • Marie Zins, responsable de la cohorte Constances, professeure à l'Université de Paris et directrice de l'UMS11
  • Bénédicte Jacquemin, chercheuse Inserm à l'IRSET
  • Emeline Lequy-Flahault, chercheuse Inserm à l'UMS11
  • Marcel Goldberg, professeur à l’Université de Paris et co-responsable scientifique de Constances
Deux temps de questions/réponses de 15 min sont prévus. En savoir plus.
[POLLUTION DE L'AIR ET SANTÉ]
Une étude menée sur la cohorte GAZEL a trouvé une association entre cancers et exposition au carbone suie issu principalement du trafic routier.  Les personnes les plus exposées au carbone suie depuis 1989 présentaient un sur-risque de cancer d’environ 20 % par rapport aux personnes les moins exposées. Ce sur-risque était de 30 % en ce qui concerne le cancer du poumon. Une étude semblable est en cours dans Constances avec le projet OCAPOL.
Suivez nos actualités
sur la page Facebook et le compte Twitter de Constances 
Facebook
Twitter
Copyright © 2021 Cohorte Constances, All rights reserved.
Lettre d'information n°23 - Décembre 2020
L'INFRASTRUCTURE CONSTANCES ET LA COVID-19

Comme beaucoup d’acteurs de la recherche biomédicale et santé, Constances est fortement mobilisée pour contribuer à une meilleure connaissance de l’épidémie de COVID-19. Quatre projets sont actuellement en cours, avec des 1ers résultats disponibles. Ces résultats et les publications à venir illustrent tout l’intérêt que présente l’existence de grandes cohortes en population, avec leurs volontaires déjà mobilisés pour la recherche, leur logistique en place, les données déjà recueillies, pour répondre très rapidement à de nouvelles questions, particulièrement en situation de crise sanitaire. 

TAUX D'INFECTION COVID-19 : 1ERS RÉSULTATS EN POPULATION GÉNÉRALE
Mi-septembre, les chercheurs de l'étude SAPRIS-SÉRO ont publié les 1ères sérologies COVID-19 en population générale française. Ces résultats reposent sur les tests réalisés sur les auto-prélèvements sanguins envoyés en mai et juin 2020 par 14 500 participants de 3 grandes cohortes d’adultes, dont la moitié par des volontaires de Constances.  En savoir plus.
MORTALITÉ COVID-19 : FORT IMPACT DE L'ÂGE

L’étude SAPRIS-SÉRO confirme l’importance de l’âge sur le risque d’hospitalisation et de mortalité des personnes infectées par SARS-CoV-2, le virus responsable de la maladie COVID-19. Le taux de mortalité double chaque + 5 ans. En savoir plus.

SUCCÈS DE LA 1ÈRE WEB-CONFÉRENCE COVID-19

Samedi 12 décembre, les cohortes Constances, E3N-E4N, Elfe, Epipage 2 et Nutrinet-Santé ont organisé une webconférence pour présenter les résultats de l'étude SAPRIS-SÉRO aux participants et répondre à leurs questions. Diffusée sur Youtube, cette webconférence inédite a été suivie en direct par 4 000 participants. Disponible en replay, elle totalise + de 15 000 vues !
 
PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES CONSTANCES
TÉLÉCHARGEZ LA LISTE PDF
L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE POUR TYPER LES DIABÈTES
En se basant sur Constances, des chercheurs ont développé un algorithme d’intelligence artificielle qui différencie avec un taux d'exactitude de 97 % les personnes atteintes d’un diabète de type 1 et de type 2 à partir des données de l’assurance maladie. Les perspectives de ces recherches réalisées en partenariat avec Santé Publique France sont nombreuses.
En savoir plus.
RENONCER À SE SOIGNER, UNE RÉALITÉ POUR 1 VOLONTAIRE SUR 7
Près d’1 volontaire sur 7 a renoncé à se soigner pour raisons financières l’année précédant son inclusion dans la cohorte Constances. Ce renoncement est associé à un moindre recours aux généralistes et spécialistes, à davantage de visites aux urgences. Ces résultats soulignent l’importance de repenser l’accès aux urgences des hôpitaux en parallèle de l’accès à la médecine de ville pour les populations les plus vulnérables. En savoir plus.
DES PROJETS CONSTANCES DANS DES BULLES SÉCURISÉES

Depuis mai 2020, les données de la cohorte croisées avec celles de l’assurance maladie et des hôpitaux sont hébergées dans des bulles hermétiques au Centre d’accès sécurisé aux données (CASD). Aucun export de données n’est possible. L’authentification se fait par carte à puce et empreintes digitales. Les chercheurs doivent « montrer patte blanche ». En savoir plus.

CENTRES D'EXAMENS DE SANTÉ : LES BILANS CONTINUENT


Contrairement au 1er confinement, les centres d'examens de santé sont restés ouverts aux volontaires de - 65 ans durant le 2e confinement. Les bilans de santé se déroulent suivant un protocole strict, dans le respect des consignes sanitaires. 

Suivez nos actualités
sur la page Facebook et le compte Twitter de Constances 
Facebook
Twitter
Copyright © 2020 Cohorte Constances, All rights reserved.
Lettre d'information n°22  - Juillet 2020

CONSTANCES TOUJOURS ENGAGÉE SUR LA COVID-19

Depuis le début de l’épidémie, Constances a développé un important programme de recherche sur la maladie COVID-19 malgré un contexte difficile tant pour les équipes de recherche, les partenaires que les prestataires. Trois projets complémentaires sont actuellement en cours : SEROCO, SAPRIS et SILVER-COVID. D’autres sont prévus car l’épidémie n’est pas terminée et le virus SARS-CoV-2 circule toujours en France. Lire la suite.

DEUX ÉTUDES DE SÉROLOGIE SUR CONSTANCES

2 études de sérologie sont menées sur la cohorte : le projet SEROCO qui repose sur l'analyse de 9 000 échantillons sanguins prélevés entre novembre 2019 et mars 2020 et auparavant stockés dans la biobanque, et le projet SAPRIS-SERO mené sur les auto-prélèvements sanguins sur papier buvard envoyés à 40 000 volontaires de Constances. En savoir plus.

TESTS SÉROLOGIQUES : QU'EN CONCLURE ?


Près de 50 000 échantillons sanguins de volontaires de Constance issus des projets SEROCO et SAPRIS-SERO sont analysés à l'Unité des virus émergents à Marseille. Les scientifiques recherchent la présence d’anticorps contre SARS-CoV-2, le virus responsable de la maladie COVID-19. Trois questions à Xavier de Lamballerie, directeur du laboratoire. Lire son interview.

SAPRIS-SERO : 40 000 KITS ENVOYÉS AUX VOLONTAIRES

Entre le 10 et le 20 juillet 2020, 32 800 kits d’auto-prélèvement sanguin ont été envoyés à des volontaires de Constances. Cette 2e vague d'envoi fait suite à une 1ère vague d'expédition de 8 000 kits adressés début mai à des participants tirés au sort dans les régions Grand-Est, Île-de-France et Nouvelle Aquitaine. En savoir plus.

LES COULISSES DE L'ENVOI DES KITS

Derrière l'envoi des kits d'auto-prélèvement sanguin se cachent Nathalie Lydié et Delphine Rahib, responsable et chargée d’étude au sein de la Direction de la prévention et de la promotion de la santé à Santé publique France. Interview croisée.

CONSTANCES APPELLE LES 65 ANS ET +


Depuis le 22 juin 2020, près de 1 400 volontaires âgés de 65 ans et plus ont reçu un appel de neuropsychologues de Constances. Objectif : leur proposer de répondre à un questionnaire spécial COVID-19. Le retour est plus que positif ! En savoir plus.
Liste des publications scientifiques Constances (pdf)

RÉOUVERTURE DES CENTRES D'EXAMENS DE SANTÉ

Les bilans Constances ont repris très progressivement dans les Centres d’examens de santé suite au déconfinement. Les volontaires, invités avant le 17 mars 2020, sont ré-invités. Les bilans sont effectués avec quelques adaptations liées à l’épidémie, avec notamment le report des examens pour les volontaires âgés de 65 ans et plus. A partir de la mi-août, les invitations à passer un 2e, et pour certains, un 3e bilan seront envoyées. Cependant, l’évolution de l’épidémie peut amener à diminuer voire arrêter ces bilans car il convient d’être vigilants afin de garantir un maximum de sécurité aux volontaires Constances et aux équipes de santé.

CRÉATION DE L'ASSOCIATION CONSTANCES

Le 20 juin 2020, 20 volontaires ont créé l’Association Constances pour représenter les participants de la cohorte et défendre leurs droits, mais aussi faire le lien entre partenaires, chercheurs et volontaires. Longue vie à elle !
Si vous souhaitez la contacter : contact@assoconstances.fr
En savoir plus.

Suivez les actualités de la COHORTE
sur la page Facebook et le compte Twitter de Constances 
Facebook
Twitter
Copyright © 2020 Cohorte Constances, All rights reserved.
Lettre d'information n°21  - avril 2020

CONSTANCES SE MOBILISE SUR LE COVID-19

L’Inserm en partenariat avec Constances et les grandes cohortes françaises en population lance le programme SAPRIS (Santé, perception, pratiques, relations et inégalités sociales en population générale pendant la crise COVID-19). Dans ce cadre, Constances a mis au point avec des experts des maladies infectieuses et de la gestion des épidémies, le questionnaire COVID-Constances destiné à recueillir des données essentielles concernant :

  • la situation et l’évolution du nombre de personnes atteintes
  • les conditions du confinement et du respect des mesures barrières
  • les recours au système de santé
  • les réponses apportées dans la prise en charge des malades. 

Ce questionnaire COVID-Constances a été adressé le 06/04/2020 à environ 70 000 volontaires de Constances qui participent à la cohorte par Internet, car il est impossible d’organiser une collecte de questionnaires envoyés par la poste dans des délais compatibles avec l’urgence imposée par l’évolution de l’épidémie. Les autres grandes cohortes françaises E3N/E4NNutriNet-Santé et les cohortes d’enfants Elfe et Epipage2 sont également concernées par cette opération. Nous avons préparé ensemble le questionnaire adressé dans chacune de ces cohortes, afin d’avoir un recueil homogène de données le plus large possible. Au total, ce sont plus de 200 000 volontaires appartenant à 6 grandes cohortes françaises qui seront contactés dans le cadre de SAPRIS.

Par la suite, un questionnaire de suivi, plus bref, sera envoyé régulièrement afin de suivre l’évolution de l'épidémie « en temps réel ». Toutes ces informations sont indispensables aux chercheurs pour informer les pouvoirs publics en charge de la lutte contre le COVID-19 pour rendre celle-ci la plus efficace possible.



HYPERTENSION EN FRANCE : DES DISPARITÉS INEXPLIQUÉES

Constances révèle d’importantes disparités territoriales dans la prévalence de l’hypertension en France métropolitaine. Ces différences sont expliquées à 30 % pour les hommes et 40 % pour les femmes par des déterminants individuels. D’autres pistes sont évoquées pour expliquer ces résultats, parmi lesquelles des pistes environnementales. Ces résultats ont été publiés dans European Journal of Preventive CardiologyEn savoir plus.

UTILISATION DE SOLVANTS ET PERFORMANCES COGNITIVES

Des chercheurs se sont penchés pour la 1ère fois sur l’utilisation professionnelle de solvants et les performances cognitives chez les femmes. Ils montrent une association entre l’usage de White-spirit, ou l’exposition pendant plus de 20 ans à un solvant, et de moins bonnes performances cognitives. Publiée le 19/02/2020 dans Occupational and Environmental Medicine, cette étude apporte aussi des résultats sur les hommes en population générale. En savoir plus.
Liste des publications scientifiques Constances (pdf)

MALADIE DE DUPUYTREN : LE TRAVAIL PEUT JOUER

La maladie de Dupuytren est une maladie particulièrement handicapante qui entraîne une flexion progressive et irréductible des doigts. Cette maladie, aux causes toujours inconnues, est habituellement traitée par une intervention chirurgicale. Une étude Constances publiée dans Occupational & Environmental Medicine montre que les personnes de - 60 ans exposées aux vibrations ou à des rotations de l'avant-bras dans leur travail avaient un risque 2 fois plus grand de subir une chirurgie pour la maladie de Dupuytren. Les chercheurs ont aussi regardé les informations auto-déclarées par 81 801 participants de Constances et trouvé que le risque d'opération chirurgicale pour la maladie de Dupuytren était doublé pour les personnes exposées pendant + de 20 ans à des travaux pénibles et/ou au port de charges lourdes. 

RISQUE D'APNÉES DU SOMMEIL POUR 17 % DES VOLONTAIRES

Ces chiffres sont issus de l'analyse du questionnaire de suivi annuel de 2017 qui comportait toute une section sur le sommeil. Le risque d'apnées du sommeil a été évalué via le questionnaire de Berlin de Réseau Morphée.

7 NOUVEAUX PROJETS DE RECHERCHE

Suite à leur évaluation en novembre 2019 par le Conseil scientifique international de Constances et validation par le Comité de pilotage institutionnel, 7 nouveaux projets de recherche sont lancés sur la cohorte Constances. Liste des projets.

RÉUNION D'INFORMATION SUR LA BULLE SÉCURISÉE CONSTANCES

Une réunion à destination des chercheurs sur la bulle sécurisée du Centre d’accès sécurisé aux données (CASD) était prévue le 1er avril. Le CASD assure la conformité du système d’information Constances avec le référentiel de sécurité applicable au Système national des données de santé (SNDS). En raison de l'épidémie de COVID-19, cette réunion qui comportait une séance l'enrôlement des chercheurs a été reportée à une date ultérieure. 

VOLONTAIRES : BILANS DE SANTÉ REPORTÉS

En raison de l'épidémie de COVID-19, tous les bilans de santé dans les Centres d'examens de santé (CES) sont reportés. 
Suivez toutes les actualités de la cohorte sur le compte Twitter de Constances !
Copyright © 2020 Cohorte Constances, All rights reserved.
Newsletter Constances n°20 - Décembre 2019

2019, UNE ANNÉE BIEN REMPLIE

L’année 2019 a été riche en évènements pour Constances avec notamment l'objectif des 200 000 participants atteint et son évaluation par l’Agence nationale de la recherche. En 2013, Constances a été lauréate d’un appel d’offres dans le cadre des Investissements d’avenir. À ce titre, elle a bénéficié d’un financement de 8 ans géré par l’ANR. Le jury international qui a évalué le travail réalisé, a donné un avis très favorable en juillet 2019. « Dans un avenir proche, le nom de Constances sonnera tel Framingham ou EPIC. » 

Le jury souligne que : « Constances repose sur des sujets humains qui sont volontaires pour fournir des informations personnelles (et du temps) afin de contribuer à des progrès médicaux qui bénéficieront à la société en général, et peut-être seulement à leur santé personnelle comme avantage secondaire. » Consciente de ce fait, l'équipe Constances a mis en place un groupe de volontaires ''conseillers et sentinelles'' qui s'est réuni pour la 1ère fois en novembre 2019.  

2019 se termine. Constances est déjà tournée vers la prochaine décennie avec un financement ANR renouvelé, le lancement d'un nouveau questionnaire : l'historique résidentiel, la finalisation de la biobanque (85 000 participants)... Constances vous adresse ses meilleurs voeux anticipés pour 2020 et vous invite d'ores et déjà à sa journée scientifique :

TESTS COGNITIFS CHEZ LES 45-70 ANS : PREMIÈRES NORMES MONDIALES

Les bilans cognitifs réalisés par les volontaires de Constances ont permis d’établir les 1ères normes au monde pour la tranche d’âge 45-70 ans. Attention, ces normes ne peuvent en aucune manière permettent d’établir des risques de développer des maladies neuro-dégénératives telles qu’Alzheimer ou Parkinson. En savoir plus.

ADDICTIONS : RÉSULTATS EN VIDÉOS

Quels impacts ont les conditions de travail sur les consommations d’alcool, tabac et cannabis des Français ? Les addictions augmentent-elles le risque de perte d’emploi ? Des vidéos de la MILDECA apportent des réponses.

HYPERTENSION ET COMPORTEMENTS : RISQUES CHIFFRÉS

La richesse des données Constances a permis d’étudier, pour la 1ère fois, les risques d’hypertension artérielle sur une large population française. Sédentarité, consommation d’alcool et alimentation non équilibrée sont fortement associées à l’hypertension, avec des effets combinés. Ces résultats sont présentés dans Journal of Hypertension. En savoir plus.

CONSTANCES, GROUPE TEMOIN À UNE ÉTUDE SUR LE VIH

Peu de volontaires de Constances sont porteurs du virus de immuno-déficience humaine (VIH). Pourtant, la cohorte a permis de nouveaux résultats sur la prévalence de troubles neurocognitifs chez les personnes vivant avec le VIH en France. Ces résultats ont été publiés dans Clinical Infectious Diseases en juillet 2019. En savoir plus.

CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ET SANTÉ PERÇUE

Dans Constances, les vapoteurs se sentent en moins bonne santé que les fumeurs exclusifs de cigarettes. L'hypothèse serait ''moindre santé perçue''  —> ''vapotage''.  Autrement dit : c’est parce que les fumeurs se sentent mal, qu’ils essaient d'arrêter de fumer en utilisant des cigarettes électroniques. Ces résultats ont été publiés en novembre 2019 dans European Addiction Research.

Liste des publications scientifiques Constances (pdf)

PREMIÈRE JOURNÉE DES VOLONTAIRES 

La 1ère réunion entre des volontaires et l'équipe Constances s’est tenue le 30/11/2019 à Paris. Cette rencontre a permis de les informer sur les coulisses de Constances, recueillir leurs idées et constituer des groupes de travail. Riche en discussions, cette rencontre va se poursuivre de manière électronique et se renouveler en 2020. « Nous étions tous animés par un désir d’engagement, enthousiastes à l’idée de participer à un projet scientifique d’ampleur qui vise le bien commun » raconte Vincent. En savoir plus. 

NOUVEAUTÉ 2020 : L'HISTORIQUE RESIDENTIEL

Quels sont les effets des pollutions sur notre santé ? Existe-t-il des associations entre des expositions aux métaux lourds, aux pesticides, et la survenue de cancers par exemple ? Afin d