Glossaire


Liste des définitions

Terme Définition
Enquête

Une enquête épidémiologique est une observation organisée dans la population. On distingue classiquement trois grands types d’enquête selon le point où se place l’investigateur par rapport à l’évolution dans le temps de la maladie étudiée.

  • L'enquête transversalel'investigateur, au temps C, mesure simultanément l'exposition et la maladie.
  • L'enquête cas‑témoinsl'investigateur au temps B, C ou D sélectionne les groupes étudiés sur la base de la maladie; il compare un groupe de malades à un groupe de témoins du point de vue de leur exposition passée.
  • L'enquête de cohorteDans une enquête de cohorte, on mesure l'exposition des sujets au point A et on étudie leur devenir du point de vue de la maladie. Ce type d’enquête est le meilleur, mais son inconvénient majeur est qu'elle peut exiger un délai très long entre le début de l'étude et l'obtention de premiers résultats.
Epidémiologie

Etude de la distribution et des déterminants des états de santé et des maladies dans les populations humaines.

Epidémiologie analytique

Mise en évidence et analyse des relations qui existent entre les maladies et différents facteurs (facteurs de risquequi pourraient avoir un rôle étiologique. Le point de départ d'un travail d'épidémiologie analytique est le test d’une hypothèse (existence d'une relation entre tel facteur et telle maladie) ou la recherche d'une meilleure précision sur les relations entre maladie et facteurs de risque (estimation d’un risque relatifde la relation dose-effet…).

Les outils privilégiés de l'épidémiologie analytique sont les enquêtes cas-témoins, et les enquêtes de cohorte (exposés - non exposés). Les résultats sont présentés le plus souvent sous forme de mesure des relations entre la probabilité de la survenue d'une maladie et un ou plusieurs facteurs de risque (risques relatifsrapport comparatif de mortalité).

Epidémiologie descriptive

Description de la fréquence des maladies ou des états de santé dans des populationsdéfinies et de ses variations en fonction des caractéristiques des personnes (âge, sexe...), du temps ou de l'espace.

Les outils privilégiés de l'épidémiologie descriptive sont les enregistrements systématiques, les registres, les enquêtes transversales. Les résultats sont des mesures de fréquence brutes ou spécifiques (Incidence*, prévalence*, mortalité*).

Exemple : les enquêtes décennales sur la santé et les soins médicaux de l’INSEE, notamment les enquêtes menées en 1991-1992 et 1980-1981.

Epidémiologie évaluative

Le troisième axe de l'épidémiologie est l'évaluation des interventions ou des programmes destinés à prévenir les maladies ou leurs complications. En milieu de travail, les conditions idéales d’une évaluation sont la constitution par randomisation* de deux groupes, avec et sans intervention, avec comparaison dans les deux groupes de la situation avant intervention à la situation après intervention.

L'évaluation porte sur les effets de l’intervention en termes de maladies, décès ou handicaps évités. L’évaluation peut porter aussi sur les procédures et, éventuellement, sur les coûts (comparaisons coût-efficacité).

Etiologie

Cause d'une maladie.

Exhaustif

Un recueil de données est exhaustif si l'échantillon est constitué par l'ensemble de la population.

Exposition

La mesure ou l’estimation d’une exposition présente ou passée (à des agents physiques, chimiques ou biologiques ou à des facteurs organisationnels ou psycho-sociaux) peut s’effectuer de différentes manières :

  • Evaluation par questionnaire auprès des personnes de l’étude (auto-déclaration).
  • Evaluation par des “experts”, soit directement auprès des sujets exposés (observation par un ergonome, par exemple), soit indirectement.
  • Evaluation basée sur des mesures d’exposition (mesures directes de la concentration de toxiques dans l’environnement…).
  • Evaluation basée sur des mesures individuelles indirectes, tels que des marqueurs biologiques d’exposition.
t>