Etablissement de scores cognitifs normatifs

Caractéristiques

Responsable scientifique H. Amieva
Organisme de rattachement Inserm - U1219
Laboratoire / Lieu Université de Bordeaux
Année de dépôt 2016
Type de projet Données uniquement

Contexte

Fonctionnement cognitif et épidémiologie de la démence

Le sous-projet Vieillissement de la cohorte CONSTANCES mené sur les participants 45+ offre l’opportunité de mener une recherche épidémiologique permettant d’étudier le vieillissement cognitif et les normes neuropsychologiques avant 65 ans, et d’étudier l’épidémiologie des maladies neurodégénératives liées à l’âge dix à trente ans avant l’apparition de leur phase clinique.

Objectifs

1/ Scores normatifs : Calculer les scores normatifs de la cohorte CONSTANCES pour plusieurs tests psychométriques utilisés en pratique clinique. Ce travail aura l’avantage non seulement de s’appuyer sur un échantillon particulièrement important d’individus, mais aussi d’offrir l’opportunité de fournir des normes pour des adultes  » jeunes  » à partir de 45 ans.

2/ Épidémiologie de la maladie d’Alzheimer : identifier les personnes qui développeront une démence au cours du suivi de la cohorte en utilisant des méthodes de suivi actives et passives.

Calculer différents algorithmes d’identification, comparer leur performance diagnostique et étudier les facteurs associés aux cas de faux positifs (c’est-à-dire les personnes identifiées comme démentes par les données médico-administratives mais pour lesquelles le diagnostic de démence n’a pas été vérifié).

Etudier le pronostic de la MA en termes d’hospitalisation, de comorbidités et de mortalité.

3/ Épidémiologie de la maladie de Parkinson (MP) : Identifier les personnes qui développeront la maladie de Parkinson au cours du suivi de la cohorte en utilisant des méthodes de suivi actives et passives. Nous évaluerons les symptômes pré-moteurs et leur chronologie par rapport à l’apparition de la MP et examinerons les facteurs de protection et de risque de la MP. Étudier le pronostic de la MP en termes d’hospitalisation, de comorbidités et de mortalité.

Méthodes

1/ Scores normatifs : Les analyses seront effectuées sur les données de base en stratifiant selon l’âge, le sexe et l’éducation. Pour chaque catégorie, les données seront décrites selon la moyenne, l’écart-type, le 5ème percentile, le 10ème percentile, le 25ème percentile, la médiane, le 75ème percentile et le 90ème percentile. Nous souhaitons publier ces données à la fin de l’année 2015.

2/ Epidémiologie de la MA : Les tests cognitifs mis en place dans CONSTANCES seront utilisés comme outils de dépistage en utilisant des seuils dépendant de l’âge, du sexe et de l’éducation. Nous dépisterons également chez les participants l’utilisation de médicaments prescrits dans la démence, les codes d’hospitalisation pour démence, l’utilisation de prestations de soins de santé gratuits pour la démence (ALD).
Des données supplémentaires (rapports d’hospitalisation, de neurologues ou de médecins traitants, et comorbidités) pour les personnes dépistées positives pour l’une des sources d’information énumérées ci-dessus seront collectées au moment du dépistage de la MA et de manière prospective. Un comité de spécialistes de la démence validera en dernier ressort les cas à l’aide des différentes sources d’information.

3/ Épidémiologie de la maladie de Parkinson : Nous avons montré précédemment que les bases de données des demandes de remboursement de médicaments peuvent être utilisées pour identifier les cas de maladie de Parkinson avec une sensibilité et une spécificité élevées. Au cours du suivi, les patients atteints de la maladie de Parkinson seront identifiés à partir des déclarations de la maladie, des bases de données des demandes de remboursement de médicaments (médicaments antiparkinsoniens), des dossiers hospitaliers, de l’utilisation des prestations de soins de santé gratuits pour la maladie de Parkinson (ALD) et des causes de décès. Des données supplémentaires (hospitalisation, rapports des neurologues ou des médecins traitants et comorbidités) pour les personnes dépistées positives à l’une des sources d’information énumérées ci-dessus seront collectées au moment du dépistage de la MP et de manière prospective. Un comité de spécialistes de la MP validera finalement les cas à l’aide des différentes sources d’information. En ce qui concerne les facteurs de protection/risque, nous examinerons le rôle de diverses expositions (tabagisme, consommation de café, facteurs hormonaux et reproductifs, traumatisme crânien, alimentation, expositions professionnelles, médicaments). Nous évaluerons les symptômes prémoteur et leur chronologie par rapport à l’apparition de la MP et estimerons le risque que les personnes présentant ces symptômes développent la MP au fil du temps.

Aller au contenu principal