Évaluation de l’impact potentiel du dépistage du cancer du poumon en France

Caractéristiques

Responsable scientifique H. Robbins
Organisme de rattachement CIRC
Laboratoire / Lieu Lyon
Année de dépôt 2020
Type de projet Données uniquement

Contexte

Plusieurs essais randomisés ont démontré que le dépistage du cancer du poumon par imagerie tomodensitométrique du thorax (scanner thoracique) à dose de rayons X qualifiée de faible pouvait réduire la mortalité associée au cancer du poumon pour les personnes fortement exposées au tabac ou l’ayant été. Le dépistage du cancer du poumon pourrait avoir un impact important sur le nombre de décès dus au cancer du poumon en France en raison de la prévalence élevée de tabagisme. Cependant, implémenter un programme de dépistage en France sans l’avoir adapté au contexte français pourrait mener à une balance bénéfices-risques défavorable, ainsi qu’une perte inutile de ressources financières. Ce manque de preuve d’efficacité et sécurité dans le contexte français est la raison principale pour laquelle le dépistage du cancer du poumon n’est pas recommandé par la Haute Autorité de Santé.

Objectifs

Notre projet propose d’évaluer l’impact potentiel du dépistage du cancer du poumon en France. En particulier, nous estimerons les potentiels (1) bénéfices, (2) risques et (3) rapport coût-efficacité du dépistage. Nous évaluerons différents scénarios d’éligibilité au dépistage, basés sur des critères catégoriels ou sur des modèles de prédiction de risque, afin d’identifier les approches les plus optimales si le dépistage de cancer du poumon devait être implémenté en France.

Méthodes

Notre analyse intègrera de multiples sources de données françaises dont les données longitudinales de la cohorte Constances, les données de population de l’INSEE, la prévalence tabagique de Santé Publique France et les données de coûts de l’Assurance Maladie. Nous évaluerons 6 scénarios potentiels d’éligibilité au dépistage, en termes de bénéfices, risques et de rapport coût-efficacité. En particulier, les données de la cohorte Constances seront analysées pour évaluer la validité des modèles de prédictions de risque et pour générer des estimations de population spécifiques de l’histoire tabagique et des autres facteurs de risque de cancer du poumon.

Perspectives

En s’appuyant sur notre expertise internationale, nous appliquerons des scénarios d’éligibilité pour le dépistage de cancer du poumon utilisés dans d’autres pays pour définir ceux qui maximiseraient les bénéfices, minimiseraient les risques et optimiseraient le rapport coût-efficacité dans le contexte français. Notre objectif global est de répondre au manque de preuve d’efficacité et sécurité mis en lumière par la Haute Autorité de Santé pour informer la future prise de décision sur l’implémentation du dépistage de cancer du poumon en France.

Aller au contenu principal