Expositions professionnelles aux produits de nettoyage et de désinfection et maladies respiratoires

Caractéristiques

Responsable scientifique O. Dumas
Organisme de rattachement Inserm
Laboratoire / Lieu CESP UMR-S 1018, Villejuif
Année de dépôt 2020
Type de projet Recueil complémentaire

Contexte

L’exposition aux PND est commune tant à domicile qu’au travail, avec des niveaux d’exposition élevés dans certaines professions telles que les professions de santé ou de ménage. Les preuves d’un effet des PND sur la santé respiratoire s’accumulent. Leur rôle dans l’asthme a été suggéré il y a plus d’une décennie, et récemment des associations ont été suggérées avec un déclin de la fonction ventilatoire et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Néanmoins, les connaissances actuelles ne permettent pas la mise en œuvre de mesures de prévention. En particulier, des études longitudinales sont nécessaires pour renforcer les preuves d’une relation causale entre l’exposition aux PND et les pathologies respiratoires, et pour clarifier le rôle des PND dans leur apparition et/ou aggravation. De plus, les connaissances sur les produits spécifiques présentant un risque pour la santé respiratoire restent limitées, notamment à cause de difficultés méthodologiques pour évaluer ces expositions et un manque de puissance dans la plupart des études pour étudier des PND spécifiques.

Objectifs

L’objectif général du projet CONETRE est d’étudier l’impact des expositions professionnelles aux produits de nettoyage et de désinfection (PND) sur l’asthme et la fonction ventilatoire à partir des données longitudinales de la cohorte CONSTANCES, avec trois objectifs spécifiques : 

  1. Evaluer l’exposition professionnelle aux PND par la création d’une matrice emplois-tâches-expositions;
  2. Etudier l’association entre l’exposition professionnelle aux PND et a) l’incidence de l’asthme et b) l’évolution de l’asthme
  3. Etudier l’association entre l’exposition professionnelle aux PND et a) le déclin de la fonction ventilatoire et b) l’incidence d’une obstruction bronchique.

Méthodes

Constances est une cohorte française de ~220000 adultes. A l’inclusion (2012-2019), les participants ont répondu à des questionnaires et ont été examinés au sein de Centres d’Examens de Santé (CES). Un questionnaire de suivi est envoyé annuellement et un bilan de santé (examen en CES) est à nouveau proposé 4 ans après l’inclusion (suivi à 4 ans). Les participants inclus dans ce projet seront sélectionnés parmi les participants recrutés entre 2012 et 2018, éligibles pour le suivi au plus tard en 2022. A l’inclusion et au suivi à 4 ans, les participants répondent à des questionnaires standardisés sur la santé respiratoire (questions sur l’asthme, dont les symptômes, traitements, et l’âge de début) et réalisent une spirométrie. L’incidence de l’asthme, l’évolution de l’asthme (changement du score de symptôme), le déclin de la fonction ventilatoire (VEMS et CVF) et l’incidence de l’obstruction bronchique (VEMS/CVF < LIN) seront définis entre l’inclusion et le suivi. L’histoire professionnelle des participants est recueillie à l’inclusion et les métiers sont codés (PCS2003-NAF). Pour évaluer l’exposition professionnelle aux PND, un questionnaire supplémentaire sera envoyé aux participants exerçant ou ayant exercé des métiers potentiellement exposés aux PND (personnels de ménage, de santé, industrie agroalimentaire… ; n~28000). Le questionnaire permettra de recueillir des informations sur les expositions à des PND spécifiques et les tâches. Ces données seront utilisées pour créer une matrice emplois-tâches-expositions spécifique des PND. Une matrice emplois-expositions asthme professionnel (OAsJEM, oasjem.vjf.inserm.fr) sera aussi appliquée à l’ensemble de la population pour évaluer l’exposition à des nuisances asthmogènes ou à risque pour la santé respiratoire. Les associations entre le niveau d’expositions aux PND spécifiques et la santé respiratoire seront évaluées par des modèles de Cox (incidence), logistiques (changement du score de symptômes en classes) ou linéaires (déclin de la fonction ventilatoire), ajustés sur les facteurs de confusion.

Perspectives

Le projet CONETRE permettra de déterminer la relation en des expositions professionnelles fréquentes (PND) et la santé respiratoire. La cohorte CONSTANCES représente une opportunité unique d’étudier ces questions. L’étude pourrait contribuer à l’identification de nouvelles stratégies de prévention primaire et secondaire de l’asthme et de la BPCO, et avoir un impact majeur pour améliorer la santé respiratoire de millions de travailleurs exposés aux PND.

Aller au contenu principal