Exposome urbain à Paris

Caractéristiques

Responsable scientifique K. Makris
Organisme de rattachement Institut international de Chypre pour l’environnement et la santé publique
Laboratoire / Lieu Chypre
Année de dépôt 2020
Type de projet Données uniquement

Contexte

Les initiatives urbaines se concentrent désormais sur la santé, mais échouent le plus souvent alors à identifier d’une façon compréhensive les déterminants de santé urbaine au sein de leurs systèmes perplexes. Pour une approche holistique de la santé urbaine, le concept de l’exposome urbain émerge comme une continuité naturelle de celui de l’exposome humain, permettent le suivi spatio-temporel de la santé des populations au sein des petites unités urbaines.

L’étude de l’exposome urbain repose sur l’intégration de l’information acquise des acteurs de décision, études des populations ainsi que les données de surveillance. Les villes françaises sont particulièrement vulnérables aux défis urbains tels que les changements démographiques, climatiques et pollution de l’air. Sur ce, les solutions visant à promouvoir le bien-être et la qualité de vie dans les milieux urbains s’avèrent indispensables.

Objectifs

Cette étude pilote vise à :

  1. développer le protocole d’intégration des données de CONSTANCES ainsi que des données secondaires pour la description de l’exposome urbain de Paris ;
  2. décrire la population de CONSTANCES/Paris ;
  3. explorer la variabilité spatio-temporelle des indicateurs urbains issus des données de CONSTANCES/Paris ;
  4. identifier les contraintes et envisager des solutions visant à intégrer les données de cohorte dans les études de l’exposome urbain.

Méthodes

Une revue de littérature sur les études de santé urbaine sera menée initialement, ainsi que l’exploration des sites web nationaux et régionaux portant sur les politiques urbaines et initiatives établies en France. Les indicateurs de santé régulièrement recueillis seront évalués et toutes les variables seront homogénéisées dans une base de données afin de l’incorporer avec celles de CONSTANCES/Paris. La population d’étude, tirée de CONSTANCES et comprenant tous les participants ayant habité à Paris à n’importe quelle période entre le début de la cohorte (2012) et le suivi le plus récent, sera utilisée pour la description des différents indicateurs. Les variables intégrées dans l’exposome urbain de Paris seront décrites anonymement par IRIS, en utilisant des fréquences et proportions pour les variables catégoriques, moyennes et médianes pour les variables continues.

Une étude des associations environnementales (environment-wide association study-EWAS) sera ultérieurement menée afin d’explorer agnostiquement les associations entre les variables sélectionnées. Les cartes de distribution des variables (et leurs groupes) de l’exposome urbain par IRIS seront créées par année de suivi et comparées aux informations des indicateurs de santé d’intérêt tirés des sources externes. Les corrélations spatio-temporelles des variables sélectionnées seront investiguées afin d’identifier les grappes et tendances possibles au sein de Paris. Le protocole final sera modifié comme avisé par les différentes parties.

Perspectives

La disponibilité des données issues de CONSTANCES ainsi que celles relatives à l’environnement urbain de Paris offre l’opportunité de produire un outil de surveillance spatio-temporelle au niveau des IRIS pour toute une batterie d’indicateurs de santé de population utiles pour les prises de décisions.

Aller au contenu principal