Ivasc – Impact de l’hygiène buccale et de la parodontite sur l’incidence des maladies cardiovasculaires

Caractéristiques

Responsable scientifique P. Bouchard
Organisme de rattachement AP-HP / Hôpital Rothschild
Laboratoire / Lieu Paris
Année de dépôt 2018
Type de projet Consortium

Résumé

Ce projet fait partie du consortium iVASC. Ce consortium est un programme de recherche hospitalo-universitaire (RHU) qui vise à faire progresser la compréhension de l’athérothrombose et à améliorer sa prise en charge. Des données de Constances sont utilisées pour deux projets spécifiques. Plus d’informations sur : https://www.ivasc.eu

L’objectif de ce projet est d’évaluer dans le temps la prévalence de la parodontite et son association avec la survenue ultérieure d’événements athérothrombotiques (infarctus du myocarde, AVC, décès CV) dans un échantillon représentatif de la population adulte française.

Le projet repose sur le développement et validation d’un questionnaire parodontal autodéclaré pour diagnostiquer la parodontite afin de recueillir des données épidémiologiques concernant sa prévalence en France. La mesure autodéclarée des maladies parodontales, peu coûteuse, présente un intérêt potentiel car elle permet de suivre les conditions parodontales dans le temps et de relier les maladies parodontales à d’autres maladies et conditions, notamment les maladies cardiovasculaires athérosclérotiques, dans des enquêtes à grande échelle.

Le questionnaire validé est proposé aux participants de CONSTANCES. L’incidence de la maladie cardiovasculaire athérosclérotique est identifiée dans les données du SNDS des participants de la cohorte. Il est ainsi possible d’évaluer la prévalence de la parodontite et d’étudier l’impact de l’hygiène bucco-dentaire et de la parodontite sur l’incidence ultérieure d’événements de maladies athérosclérotiques et sur les facteurs de risque conventionnels tels que l’hypertension artérielle.

Aller au contenu principal