Origines géographiques, santé mentale et toxicomanie au sein de la population française

Caractéristiques

Responsable scientifique M. Melchior
Organisme de rattachement Inserm-Sorbonne Université
Laboratoire / Lieu IPLESP, Paris
Année de dépôt 2023
Type de projet Données uniquement

Contexte

L’hétérogénéité de la santé mentale en France selon l’origine ethnique et la naissance parent-enfant est mal comprise, même si les immigrés représentent environ 14 % de la population totale en France et qu’environ 11 % sont des immigrés de 2e génération (car 11 % des enfants en France vivaient avec au moins un parent immigré).

Objectifs

L’objectif de cette recherche est d’évaluer les associations entre l’ethnicité et la nativité parent-enfant et les problèmes de santé mentale, la consommation de substances et les expériences négatives de l’enfance (ACE) en France en utilisant les données françaises communautaires les plus récentes disponibles auprès de l’étude de cohorte CONSTANCES. La recherche sur les changements générationnels et les différences raciales et éthiques en matière de santé mentale, de consommation de substances et d’ACE est importante étant donné le manque relatif de recherche dans ce domaine et l’évolution de la diversité dans les pays à revenu élevé, dont la France.

Méthodes

Les informations sur la nativité du participant et la nativité des parents seront utilisées pour construire une variable de génération du ménage comme suit : 1er = les deux participants/parents nés hors de France ; 2ème = participant né en France et dont les deux parents sont nés hors de France ; 3ème+ = à la fois participant et au moins un parent né en France. Les informations sur l’origine géographique du participant seront utilisées pour créer les catégories ethniques suivantes : « France métropolitaine », « DOM-TOM », « Europe », « Afrique » (catégories Afrique du Nord et Afrique subsaharienne), « Asie  », et autre ». Les analyses statistiques seront effectuées comme suit : premièrement, nous allons générer des statistiques descriptives de la cohorte. L’imputation multiple sera utilisée pour traiter les données manquantes. Nous utiliserons une régression logistique multivariée pondérée pour examiner les associations entre la génération du ménage et les ACE et les résultats de consommation de substances stratifiés par origine ethnique, et entre l’origine ethnique et les ACE et les résultats de consommation de substances stratifiés par génération de ménage, en ajustant les covariables, y compris les données démographiques (âge, sexe, statut socio-économique , et éducation des parents). Nous exécuterons également des modèles logit multinomiaux pour examiner les effets d’un nombre plus élevé d’ACE avec un résultat de nombre d’ACE, en ajustant pour les mêmes données démographiques. Nous utiliserons une régression logistique multivariée pondérée pour examiner les associations, parmi les participants qui n’ont pas renoncé aux services de santé en raison de problèmes financiers, entre la génération du ménage et la santé mentale stratifiée par origine ethnique, et entre l’ethnicité/la zone géographique d’origine et les résultats de santé mentale stratifiés par ménage génération, en ajustant les covariables, y compris les données démographiques (âge, sexe, statut socio-économique et éducation des parents) et le nombre modifié d’ACE. P<0,05 sera considéré comme statistiquement significatif.

Perspectives

Ce projet contribuera aux connaissances sur la consommation de substances et la santé mentale en évaluant spécifiquement les disparités. Le projet examinera les disparités ethnoraciales en matière de consommation de substances et de santé mentale entre les groupes socioéconomiques afin d’identifier les groupes vulnérables. Ces connaissances sont essentielles en matière de prévention et de promotion de l’équité en santé.

Informations réglementaires

Responsable de traitement

Nous vous informons que le traitement de vos données est placé sous la responsabilité de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), responsable du traitement de vos données à caractère personnel, situé au 101 rue de Tolbiac, 75 013 Paris – www.inserm.fr.

Délégué à la protection des données

Pour la cohorte et le projet : Déléguée à la Protection des Données de l’Inserm, dpo@inserm.fr ou 101 rue de Tolbiac, 75 013 Paris.

Base légale du traitement et recours à des données dites sensibles

Le traitement de données personnelles nécessaire à la mise en oeuvre de cette étude répond à l’exécution d’une mission d’intérêt public dont est investi l’Inserm et nécessite le traitement de vos données personnelles de santé à des fins de recherche scientifique ».

Catégories de données concernées par les traitements

Ainsi vos données relatives à : l'origine géographique, les problèmes de santé mentale, la consommation de substances, les expériences négatives de l'enfance, la statut migratoire, âge, sexe, revenu, éducation et situation d'emploi seront transmises à l’investigateur et/ou à l’équipe coordinatrice de la recherche ou aux personnes agissant pour le compte de l’Inserm, en France ou à l’étranger.

Destinataires ou catégories de destinataires des données à caractère personnel

Dans le cadre de cette recherche, vos données seront transférées au/à la responsable du projet, Maria Melchior à l’Inserm (Institut public). Ce transfert est nécessaire à la réalisation des analyses statistiques menées par l’équipe de recherche en epidémiologie sociale (ERES).

Durée de conservation en base active des données à caractère personnel

Vos données seront conservées dans les systèmes d’information sécurisés du responsable de traitement de mai 2023 à décembre 2028.

Droits des personnes concernées et modalités d’exercice de ces droits

Les données nécessaires à ce projet sont traitées conformément au Règlement Général relatif à la Protection des Données « RGPD » (Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016) et à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés. L’ensemble de vos droits et les moyens pour les exercer sont disponibles sur : « Espace Volontaire » « Droits et protection des données ».

Aller au contenu principal