Sérologie Constances

Caractéristiques

Responsable scientifique M. Zins
Organisme de rattachement Inserm-Université Paris Cité
Laboratoire / Lieu UMS11, Villejuif
Année de dépôt 2021
Type de projet Biobanque, Consortium

Résumé

L’objectif du volet 1 du projet SEROCO est de déterminer l’historique de l’épidémie de COVID-19 en France : quand se sont produites les premières contaminations ? Où ont-elles commencé ? Pour cela, une étude rétrospective du statut sérologique vis-à-vis du virus SARS-CoV-2 de 9 000 volontaires Constances ayant accepté de donner un prélèvement sanguin dans les Centres d’examens de santé entre le 1er novembre 2019 et le 16 mars 2020 a été réalisée. Les analyses sérologiques des sérums sont réalisées avec 2 techniques : test ELISA et test de séroneutralisation. Ce projet est réalisé avec le soutien de Santé publique France et de la Direction générale de la recherche et de l’innovation du Ministère en charge de la recherche. Le volet 2 s’intéresse aux causes génétiques et immunologiques des formes graves de COVID-19. En effet, certains patients présentent une forme d’auto-immunité dirigée contre leurs propres défenses antivirales, ce qui se traduit par la production d’auto-anticorps dirigés contre une molécule (l’interféron de type I), qui est particulièrement importante pour se défendre contre le virus. À partir des échantillons de la biobanque de Constances, des tests de recherche d’auto-anticorps seront réalisés au Laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses de l’Institut IMAGINE.

Aller au contenu principal