Glossaire


Liste des définitions

Terme Définition
Cas

Personne ayant la maladie ou le problème de santé que l'on étudie. La définition épidémiologique d'un cas ne correspond pas toujours à ce que serait une définition clinique.

Causalité

Une définition opérationnelle est la suivante : un facteur est cause de la maladie si une modification de sa fréquence (ou de sa valeur moyenne s'il est quantitatif) dans un groupe de sujets entraîne une modification de la fréquence de la maladie. Comment peut-on être certain de la causalité d'une association ? Seule la méthode expérimentale pourrait apporter cette certitude. Pour des raisons éthiques et pratiques évidentes, une telle démonstration n'est généralement pas possible.

L'hypothèse d'une relation causale peut cependant être renforcée par un certain nombre de conditions, jusqu'à aboutir dans certains cas à une quasi-certitude. Les principaux arguments en faveur d'une relation causale sont les suivants :

  • Séquence dans le temps: l'exposition au facteur présumé causal doit précéder l'apparition de la maladie.
  • Elimination d’explications par des facteurs de confusion*, susceptibles de créer l'association constatée.
  • Cohérence avec les connaissances actuelles: la causalité doit être plausible du point de vue biologique.
  • Force de l'association statistique: une relation très forte a peu de chance de s'expliquer par la présence d'un facteur de confusion.
  • Existence d'une relation dose-effet : le risque doit augmenter avec le niveau d'exposition au facteur.
  • Constance de l'association et reproductibilité: la même relation facteur-maladie doit se retrouver dans différentes populations et différentes conditions.

Exemple : L'association entre cancer du poumon et consommation de tabac peut être considérée comme causale, car tous les éléments précédents sont présents.

Classification

On peut citer deux classifications largement utilisées :

  • La Classification Internationale des Maladies (CIM), publiée et révisée régulièrement par l'O.M.S. La 10ème révision a été publiée en 1992 sous le titre “ International statistical classification of diseases and related health problems”. Elle est complétée par une famille de classifications plus spécifiques, notamment des adaptations à des domaines tels que le cancer ou les troubles mentaux.
  • La Nomenclature des professions et catégories socio-professionnelles (PCS) mise au point par l'INSEE, qui remplace depuis 1983 le code des catégories socio-professionnelles (CSP).
Cohorte

Ensemble de sujets suivis dans le temps.. Le suivi de la cohorte est organisé de façon à repérer un ou plusieurs événements donnés, comme la survenue d’une maladie ou le décès.

Confidentialité

Dans toute étude concernant des individus, il est nécessaire de prendre en compte les problèmes de confidentialité et d'inclure dans le protocole les aspects propres à l'étude. Si des listes nominatives sont nécessaires (par exemple pour une étude longitudinale) des solutions techniques existent pour conserver l'anonymat dans les fichiers informatiques.

Le contrôle de la conformité à la loi Informatique et Liberté est obligatoire sauf si l’étude ne comporte pas de traitement automatisé de données nominatives ou de fichier manuel nominatif. Dans « données nominatives », il faut inclure les données « indirectement nominatives », c’est à dire qui, sans comporter de noms, contiennent des informations suffisantes pour une identification. L’organisme qui met en œuvre l’étude doit soumettre le projet pour avis au Comité consultatif pour le traitement de l’information en matière de recherche dans le domaine de la santé et pour autorisation à la CNIL.

D’une manière générale, toute étude épidémiologique doit être menée en conformité avec les lois en vigueur susceptibles de s’y appliquer. Pour certains types d’étude, le consentement éclairé et exprès des personnes participant à l’étude est nécessaire.

Corrélation

Terme général souvent utilisé à la place d’association ou de liaison entre variables.

t>